Chauffage-info.be

Remplacer une chaudière au mazout

Votre chaudière au mazout commence à montrer son âge ? Ou bien vous souhaitez passer au chauffage à basse température (ex. chauffage au sol) ? Dans ce cas, il faut penser à remplacer votre vieille chaudière au mazout. Cela vous permettra d’épargner sur votre facture énergétique, tout en préservant l’environnement.

Mais que choisir ? Vous pouvez rester sur le mazout avec une chaudière plus performante, passer au gaz ou à la biomasse, ou encore installer une pompe à chaleur… On vous aide à trouver la bonne solution.

Sommaire :

Option 1 : Nouvelle chaudière au mazout (à condensation)
Option 2 : Chaudière au gaz à condensation
Option 3 : Pompe à chaleur
Option 4 : Chaudière biomasse
Primes pour le chauffage

Demandez des devis gratuits

 

Remplacer une chaudière au mazout : aperçu des options

Si vous envisagez de remplacer votre vieille chaudière au mazout, plusieurs options se présentent à vous. Le meilleur choix dépend entièrement de votre situation.

 

Option 1 : Nouvelle chaudière au mazout (à condensation), un bon choix si :

  • Un raccordement au gaz est impossible dans votre rue ou trop cher
  • Votre habitation n’est pas très bien isolée
  • Vous ne voulez pas vous lancer dans une grosse rénovation énergétique (ex. pose de chauffage au sol)
  • Vous voulez chauffer votre habitation rapidement

Vous trouverez plus d’infos et des prix indicatifs plus loin dans l’article.

 

Option 2 : Chaudière au gaz à condensation, un bon choix si :

  • Vous avez un raccordement au gaz ou c’est envisageable
  • Votre habitation n’est pas très bien isolée
  • Vous ne voulez pas vous lancer dans une grosse rénovation énergétique (ex. pose de chauffage au sol)
  • Vous voulez chauffer votre habitation rapidement

Vous trouverez plus d’infos et des prix indicatifs plus loin dans l’article.

 

Option 3 : Pompe à chaleur, un bon choix si :

  • Votre habitation est bien isolée et vous avez des appareils de chauffage à basse température (ex. chauffage au sol)
  • Vous ne voulez pas dépendre des combustibles fossiles et de leurs prix variables
  • Vous souhaitez réduire votre impact sur l’environnement
  • Vous avez des panneaux photovoltaïques qui peuvent alimenter la pompe à chaleur

Vous trouverez plus d’infos et des prix indicatifs plus loin dans l’article.

 


Option 1 : Nouvelle chaudière au mazout (à condensation)

remplacer chaudiere mazout

Si vous préférez continuer à utiliser du mazout, c’est tout à fait possible. L’interdiction du mazout n’est pas encore pour demain : on parle de 2025 à Bruxelles et de 2035 en Wallonie.

C’est l’option la plus pratique, car la nouvelle chaudière au mazout peut être installée rapidement, et vous pouvez continuer à utiliser les mêmes appareils de chauffage et votre citerne.

Une chaudière à condensation est bien plus performante qu’une vieille chaudière. Cette chaudière récupère la chaleur de la vapeur émise par les gaz de combustion pour chauffer l’eau du chauffage. Cette technique leur permet d’atteindre un rendement très élevé.

Résultat : vous utilisez moins de mazout pour vous chauffer et vous faites donc des économies d’énergie, tout en rejetant moins de CO2.

 

Points d’attention

Si vous décidez de remplacer votre ancienne chaudière au mazout par une chaudière à condensation, vous devez tenir compte des éléments suivants :

  • L’entretien d’une chaudière au mazout doit se faire une fois par an, même si c’est une nouvelle chaudière.
  • Si vous avez également un vieux conduit d’évacuation, vous devez le remplacer par un système d’évacuation plus performant, comme une ventouse.
  • Optez pour un modèle de chaudière qui est correctement dimensionné pour votre habitation. Tenez compte du niveau d’isolation, de la taille des pièces… Cela vous évitera de consommer trop d’énergie (si la chaudière n’est pas assez puissante) ou de payer trop cher à l’achat (si elle est trop puissante).

 

Combien coûte une chaudière au mazout à condensation ?

Le prix d’une chaudière au mazout à condensation dépend de la puissance de la chaudière et de la complexité des réglages. En moyenne, vous pouvez compter environ 7 500 €, TVA et installation comprises.

C’est un peu plus cher qu’une nouvelle chaudière au gaz, mais la chaudière au mazout a une durée de vie plus longue (30 ans, voire plus).

Attention, ce prix est donné à titre indicatif, le prix d’une chaudière peut varier d’un installateur à l’autre. N’hésitez pas à demander des devis à plusieurs entreprises afin de comparer leurs prix et leurs recommandations. Demandez des devis via cette page, c’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

 

Demandez conseil à un spécialiste

Si vous envisagez de remplacer votre ancienne chaudière au mazout par une nouvelle chaudière au mazout à condensation, vous avez tout intérêt à demander conseil à un installateur agréé. Celui-ci pourra vous informer des possibilités, calculer la puissance nécessaire et vous aider à faire le bon choix.

Vous pouvez recevoir des offres gratuites et des conseils sur mesure via la page devis.


Option 2 : Chaudière au gaz à condensation

remplacer chaudiere mazout gaz

Votre habitation est raccordée au réseau de gaz, ou vous pouvez envisager un raccordement ? Dans ce cas, il peut être intéressant de passer au gaz.

Comme pour le mazout, les nouvelles chaudières au gaz sont des chaudières à condensation. Ce type de chaudière a un rendement très élevé et ne consomme pas beaucoup d’énergie. Installer une chaudière au gaz à condensation peut en effet faire baisser votre facture énergétique de 35 %.

De plus, le reste de l’installation de chauffage reste compatible avec une chaudière au gaz (mis à part la citerne à mazout). Cela signifie que l’installation de la chaudière peut se faire rapidement, sans devoir remplacer les canalisations.

 

Points d’attention

Remplacer une ancienne chaudière au mazout par une chaudière au gaz à condensation est une opération relativement simple, mais vous devez tenir compte des éléments suivants :

  • Vous devez neutraliser votre citerne à mazout, puis éventuellement l’enlever ou la faire combler.
  • Si vous avez également un vieux conduit d’évacuation, vous devez le remplacer par un système d’évacuation plus performant, comme une ventouse.
  • L’entretien d’une chaudière au gaz doit se faire tous les 2 ans, même si c’est une nouvelle chaudière.
  • Optez pour un modèle de chaudière qui est correctement dimensionné pour votre habitation. Tenez compte du niveau d’isolation, de la taille des pièces… Cela vous évitera de consommer trop d’énergie (si la chaudière n’est pas assez puissante) ou de payer trop cher à l’achat (si elle est trop puissante).

 

Combien coûte une chaudière au gaz à condensation ?

Le prix d’une chaudière au gaz à condensation dépend de la puissance de la chaudière et de la complexité des réglages. Le prix oscille entre 2 150 et 5 400 €, TVA et installation comprises.

C’est moins cher qu’une nouvelle chaudière au mazout, mais la chaudière au gaz a une durée de vie un peu plus courte (15 à 20 ans).

Attention, ce prix est donné à titre indicatif, le prix d’une chaudière peut varier d’un installateur à l’autre. N’hésitez pas à demander des devis à plusieurs entreprises afin de comparer leurs prix et leurs recommandations. Demandez des devis via cette page, c’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

 

Demandez conseil à un spécialiste

Si vous envisagez de remplacer votre ancienne chaudière au mazout par une chaudière au gaz à condensation, vous avez tout intérêt à demander conseil à un installateur agréé. Celui-ci pourra vous informer des possibilités, calculer la puissance nécessaire et vous aider à faire le bon choix.

Vous pouvez recevoir des offres gratuites et des conseils sur mesure via la page devis.


Option 3 : Pompe à chaleur

remplacer chaudiere mazout pac

Si votre maison est bien isolée et que vous avez déjà des radiateurs à basse température ou un chauffage au sol, il peut être intéressant d’opter pour une pompe à chaleur.

Il s’agit potentiellement du système de chauffage le plus économique et le plus écologique, à condition d’y mettre le prix. Une PAC puise la chaleur dans son environnement (air extérieur, sol ou eau souterraine) et ne consomme qu’un peu d’électricité pour transférer cette chaleur dans la maison.

Attention : une pompe à chaleur coûte plus cher qu’une chaudière à condensation. De plus, l’installation peut être complexe, surtout en venant d’une installation au mazout. Cela dit, c’est un investissement : vous pourrez récupérer votre argent après 10 à 15 ans.

 

Points d’attention

Remplacer une ancienne chaudière au mazout par une pompe à chaleur n’est pas toujours un choix évident, mais il peut se révéler très intéressant dans certains situations. La PAC a des avantages de poids : elle ne consomme pas beaucoup d’énergie, elle n’utilise pas de combustible fossile, il n’y a pas d’entretien obligatoire… Voici les éléments dont vous devez tenir compte :

  • Vous allez vous lancer dans une grosse rénovation énergétique ? Si vous avez le budget, envisagez d’installer une pompe à chaleur géothermique (sol-eau ou eau-eau). Ce type de système coûte très cher initialement, mais il a un excellent rendement.
  • Si votre budget est plus limité, optez plutôt pour une pompe à chaleur aérothermique (air-air ou air-eau). Elles coûtent moins cher à l’achat, et il est possible que vos appareils de chauffage à basse température soient compatibles avec une PAC air-eau.
  • Vous devez neutraliser votre citerne à mazout, puis éventuellement l’enlever ou la faire combler.
  • La pompe à chaleur consomme de l’électricité. Si vous installez des panneaux photovoltaïques, vous pouvez produire votre propre électricité et obtenir un système de chauffage économique et écologique.
  • Il existe aussi la pompe à chaleur hybride, qui combine une PAC air-eau et une chaudière au gaz à condensation. Ce système utilise automatiquement l’énergie la plus économique.

 

Combien coûte une pompe à chaleur ?

Le prix d’une pompe à chaleur dépend de son type et des travaux nécessaires pour l’installation. Voici un aperçu des prix, TVA et installation comprises :

  • Pompe à chaleur air-air : à partir de 3 000 €
  • Pompe à chaleur air-eau : à partir de 7 500 €
  • Pompe à chaleur sol-eau : à partir de 10 000 €
  • Pompe à chaleur eau-eau : à partir de 15 000 €

Attention, ce prix est donné à titre indicatif, le prix d’une pompe à chaleur peut varier d’un installateur à l’autre. N’hésitez pas à demander des devis à plusieurs entreprises afin de comparer leurs prix et leurs recommandations. Demandez des devis via cette page, c’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

 

Demandez conseil à un spécialiste

Si vous envisagez de remplacer votre ancienne chaudière au mazout par une pompe à chaleur, vous avez tout intérêt à demander conseil à un installateur agréé. Celui-ci pourra vous informer des possibilités, calculer la puissance nécessaire et vous aider à faire le bon choix.

Vous pouvez recevoir des offres gratuites et des conseils sur mesure via la page devis.


Option 4 : Chaudière biomasse

On peut également citer une quatrième option : la chaudière biomasse. Cette chaudière utilise des combustibles organiques comme du bois ou des pellets. Son bilan carbone étant neutre, elle peut être considérée comme une solution écologique.

Aujourd’hui, la performance de la chaudière biomasse est comparable à celle de la chaudière à condensation au gaz ou au mazout. Elle a deux inconvénients : le bois et les pellets doivent être stockés, ce qui prend beaucoup de place, et le prix d’achat est très élevé : comptez entre 15 000 et 20 000 € pour une chaudière biomasse à alimentation automatique, TVA et installation comprises.

Intéressé par une chaudière biomasse ? Demandez des devis gratuits via cette page.


Primes pour le chauffage

Si vous remplacez votre ancienne chaudière au gaz, vous pouvez peut-être bénéficier des primes de la Région wallonne ou de la Région bruxelloise.

Vous trouverez un guide complet dans l’article « Primes chauffage », mais voici déjà un aperçu :

 WallonieBruxelles
Chaudière au gaz
à condensation
Pas de prime700 à 1 200 €
Pompe à chaleur
(air-eau / sol-eau / eau-eau)
1000 à 6000 €4250 à 4750 €
Chaudière biomasse1000 à 6000 €Pas de prime

De plus, si votre maison a au moins 10 ans, vous ne payez que 6 % de TVA sur l’installation d’un nouveau système de chauffage au lieu du taux normal de 21 %.

 

Demander des devis : Chauffage au mazout

Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez demander des devis à des entrepreneurs spécialisés en quelques clics. Ainsi, vous pouvez comparer leurs devis et choisir l'offre la plus intéressante. Ce service est complètement gratuit et ne vous engage à rien.

  • Devis gratuits
  • Sans engagement
  • Comparez et épargnez
  • Entrepreneurs agréés