Chauffage-info.be La plus grande plateforme de comparaison de devis

Comment faire des économies de chauffage ?

Le chauffage représente environ 70 % de notre consommation d’énergie. Avec les récentes augmentations des prix, il est évident de vouloir faire un maximum d’économies de chauffage. Pour ce faire, vous pouvez par exemple faire entretenir votre système de chauffage régulièrement ou le remplacer par un nouveau système plus performant. Découvrez tous nos conseils dans cet article.

Sommaire :
Comment faire des économies de chauffage ?
Économies de chauffage : à quel prix ?
Risques et pièges
Pourquoi faire appel à un professionnel ?
Demander des devis gratuits

 

6 conseils pour diminuer votre consommation d’énergie

Voici quelques conseils simples et efficaces pour faire un maximum d’économies de chauffage :

  1. Bonne isolation : l’énergie la moins chère est celle que vous ne consommez pas. Une bonne isolation vous permet de mieux garder la chaleur dans votre maison. De cette façon, vous chaufferez moins et vous économiserez de l’énergie.
  2. Ne pas chauffer toute la maison : il est important de ne chauffer que les pièces de la maison que vous utilisez et d’éteindre le chauffage dans les autres. Veillez également à fermer les portes des pièces que vous ne chauffez pas. De cette façon, la chaleur ne s’y échappera pas.
  3. Un degré en moins : avec l’augmentation des prix de l’énergie, nous pouvez économiser des centaines d’euros par an en diminuant le thermostat d’un degré. La nuit ou lorsque vous n’êtes pas à la maison, il est préférable de le régler à 15 °C.
  4. Coupez les courants d’air : les courants d’air ont tendance à passer à travers les vieilles portes et fenêtres. Il existe des bandes isolantes qui peuvent empêcher l’air frais de pénétrer dans la maison. Vous pouvez facilement acheter ces bandes isolantes en ligne ou dans un magasin de bricolage.
  5. Purger les radiateurs : un radiateur non purgé ne chauffera pas de manière uniforme. Demandez à votre chauffagiste de réaliser une purge de vos radiateurs afin qu’ils chauffent de manière efficace.
  6. Placer un film isolant sur vos radiateurs : vous pouvez également accrocher un film isolant derrière vos radiateurs. Cela permettra d’économiser de l’énergie avec les murs isolés et non isolés. Une telle feuille reflète la chaleur, ce qui permet de mieux la conserver. Il est également judicieux d’isoler les tuyaux de chauffage qui passent par des pièces froides.

Votre chaudière a entre 12 et 15 ans ? Le moyen le plus efficace de faire des économies de chauffage est de faire un entretien régulier, ou d’opter pour un nouveau système plus performant. Recevez des offres de chauffagistes via notre service de devis gratuit et sans engagement.

 

Comment faire des économies de chauffage ?

Les 6 conseils ci-dessus vous permettront de réaliser beaucoup d’économies, à condition que votre chaudière ne soit pas trop âgée. Avec une vieille chaudière, votre facture risque d’augmenter, les pannes seront plus fréquentes et les frais de réparation plus élevés.

Si votre chaudière a plus de 15 ans et qu’elle commence à montrer son âge, mieux vaut opter pour une des solutions suivantes, plus économiques à long terme :

 

1. Économiser de l’énergie avec une pompe à chaleur (PAC)

economies chauffage pac

Vous pouvez diminuer votre consommation et éviter les augmentations de prix de l’énergie en remplaçant votre ancienne chaudière par une pompe à chaleur. Elle puise 80 % de son énergie dans l’air, le sol ou l’eau, cela fait de ce système le plus durable et le plus économe en énergie. Il en existe plusieurs types :

  • Pompe à chaleur aérothermique (air-air ou air-eau) : ces systèmes puisent la chaleur de l’air extérieur. Une PAC air-air libère cette chaleur dans l’air de votre maison et une PAC air-eau, dans l’eau du chauffage central. Le choix dépendra de votre situation et de votre budget. Demandez des conseils à un spécialiste.
  • Pompe à chaleur géothermique (sol-eau ou eau-eau) : ces PAC puisent leur chaleur dans le sol. En raison de la température constante de cette chaleur, leur rendement est encore plus élevé que les pompes à chaleur aérothermiques. L’installation du circuit souterrain étant assez complexe, ces systèmes sont particulièrement adaptés aux nouvelles constructions et aux grandes rénovations.
  • Pompe à chaleur hybride : il s’agit de la combinaison d’une chaudière à condensation et d’une pompe à chaleur air-eau. C’est un système intelligent qui choisit toujours la source d’énergie la plus économique. Pendant la majeure partie de l’année, ce sera la pompe à chaleur. Son principal avantage est qu’elle convient également pour une petite rénovation, car vous pouvez conserver les tuyaux et radiateurs.

Prix indicatif : 2 500 à 24 000 € (HTVA et installation comprise). Recevoir des devis gratuits.

 

2. Économiser de l’énergie avec un chauffage au sol

economies chauffage sol

Outre l’installation d’une pompe à chaleur, vous pouvez chauffer votre maison de manière durable grâce au chauffage au sol. La température d’eau est plus basse et vous permet d’économiser jusqu’à 15 % d’énergie par rapport aux radiateurs ordinaires. Le chauffage au sol permet également de chauffer la pièce plus rapidement. Vous pouvez choisir parmi l’un des 3 systèmes suivants :

  • Chauffage au sol système humide : ce système est le plus populaire et convient particulièrement aux nouvelles constructions. Les tuyaux de chauffage sont posés sur un isolant pour éviter les pertes de chaleur vers le bas. Une chape de béton est ensuite coulée sur la tuyauterie.
  • Chauffage au sol système sec : ici, les tuyaux ne sont pas recouverts de béton, mais d’un panneau isolant préformé. Sur ce panneau, le spécialiste pose ensuite une fine chape et une finition de sol. Comme les tuyaux sont recouverts d’isolant, l’épaisseur du sol est plus faible que le système humide et donc plus adapté à une rénovation complète du sol.
  • Chauffage au sol par fraisage : cette troisième technique consiste à fraiser des rainures dans la chape existante. Cette méthode est donc plutôt intéressante en cas de rénovation d’une des pièces de la maison (ex. rénovation de votre salle de bain). Étant donné que la chape ne doit pas être entièrement démolie, les travaux sont rapidement et vous coûteront moins cher.

Prix indicatif : 30 à 75 €/m² (HTVA et installation comprise). Recevoir des devis gratuits.

 

3. Économiser de l’énergie grâce à un entretien régulier de la chaudière

economies chauffage entretien

Quel que soit le système de chauffage ou son âge, il est essentiel et parfois obligatoire de le faire entretenir régulièrement. Un entretien de la chaudière vous permettra de réaliser des économies considérables, votre chaudière durera plus longtemps et son fonctionnement sera optimal. Voici un bref aperçu :

  • Chaudière au gaz = entretien tous les 2 ou 3 ans (obligatoire) : en Wallonie, une chaudière au gaz doit être entretenue tous les 2 ans si sa puissance est supérieure à 100 kilowatts. Si sa puissance est inférieure à 100 kW, la fréquence est de 3 ans. À Bruxelles et en Flandre, la fréquence est toujours de 2 ans. Dans tous les cas, l’entretien doit être effectué par un technicien agréé en combustibles gazeux.
  • Chaudière au mazout = entretien annuel (obligatoire) : pour une chaudière au mazout, un entretien annuel doit être effectué par un technicien agréé en combustible liquide.
  • Chaudière biomasse = entretien annuel (obligatoire) : si vous possédez une chaudière à bois ou à pellets, vous serez tenu de la faire réviser chaque année par un spécialiste agréé.
  • PAC/chauffe-eau solaire = entretien tous les 2 ans (non obligatoire) : si vous avez fait installer une pompe à chaleur ou une chaudière solaire, l’entretien n’est pas obligatoire. Toutefois, un contrôle tous les deux ans est fortement recommandé pour éviter les défauts. Pour cela, vous pouvez souscrire un contrat d’entretien auprès de votre installateur.

Prix indicatif : 100 à 250 € (TVAC). Recevoir des devis gratuits.

 

Conseil : faites appel à des spécialistes de votre région !

Pour économiser un maximum d’énergie, il est préférable de faire appel à un professionnel agréé. Il se fera un plaisir de vous donner des conseils adaptés à votre situation.

Vous souhaitez recevoir des offres personnalisées ? Grâce à notre service de devis, vous recevez jusqu’à 3 offres de spécialistes de votre région. Commencez votre demande ici.

 

Économies de chauffage : à quel prix ?

Vous pouvez acheter certains isolants comme les feuilles de radiateur ou les bandes de bas de porte dans la plupart des magasins de bricolage. Mais combien coûte l’installation d’une pompe à chaleur, un chauffage au sol ou un entretien de la chaudière ? Voici un aperçu des prix :

Comment faire des économies ?Prix indicatifs
Pompe à chaleur (PAC)2 500 à 24 000 € (HTVA, installation comprise)
Chauffage au sol30 à 75 €/m² (HTVA, installation comprise)
Entretien de la chaudière100 à 250 € (TVAC)

Attention : ces prix sont purement indicatifs et peuvent varier d’un spécialiste à l’autre. Vous pouvez obtenir des conseils et offres sur mesure de professionnels de votre région grâce à notre service de devis gratuit.

Risques et pièges

Si vous envisagez de faire installer une pompe à chaleur, une nouvelle chaudière solaire ou au gaz, … mieux vaut éviter les pièges suivants :

  • Pas le bon chauffagiste : un spécialiste n’est pas l’autre. Mieux vaut donc vérifier si le chauffagiste est spécialisé dans le système que vous souhaitez installer. Dans le cas d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière solaire, par exemple, l’installateur doit être certifié RESCert. Sans quoi, vous ne pourrez pas bénéficier des primes éventuelles.
  • Puissance de chaudière inadéquate : si votre chaudière a une puissance insuffisante, elle devra travailler inutilement, elle consommera davantage et risquera plus de pannes. Si sa puissance est trop élevée, vous paierez un prix élevé inutilement. Un chauffagiste se fera un plaisir de calculer la puissance correcte de votre chaudière en tenant compte de votre situation.
  • Isolation insuffisante de la maison : les économies d’énergie et l’isolation vont de pair. Vous ne pourrez réaliser de vraies économies de chauffage que si votre maison est suffisamment isolée. La plupart des PAC chauffent votre maison à basse température. Si l’isolation est insuffisante, la chaleur s’échappera rapidement, la pompe à chaleur travaillera davantage et entraînera des coûts d’énergie supplémentaires.
  • Absence de panneaux solaires : une pompe à chaleur a besoin d’électricité pour produire 20 % de chaleur et prélève le reste dans l’air extérieur ou dans le sol. En installant des panneaux solaires, vous pourrez compenser une partie de cette consommation d’électricité.
  • Se chauffer au gaz : le gaz est un combustible fossile, et le chauffage au gaz est voué à disparaître comme c’est aujourd’hui le cas pour le mazout. Si vous envisagez de remplacer votre chaudière, préférez une chaudière hybride ou une PAC électrique. Cela vous permettra également d’être beaucoup moins affecté par la hausse des prix de l’énergie.
  • Ne pas bénéficier de primes : vous pouvez bénéficier de primes et aides financières pour l’installation d’une chaudière à haut rendement énergétique, à condition de respecter quelques conditions. Pour plus d’infos sur les conditions, le montant des primes et la procédure de demande, n’hésitez pas à demander à un professionnel de votre région.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Pour économiser le plus d’énergie avec votre chauffage, il est préférable de faire appel à un spécialiste. Il vous garantira :

  • Conseils personnalisés : un entretien de la chaudière est-il suffisant ? Vaut-il mieux en installer une neuve ? Et quelle doit être sa puissance ? Un professionnel vous guidera dans votre projet en vous donnant des conseils de A à Z.
  • Analyse de votre situation : faut-il choisir une pompe à chaleur air-eau ou air-air ? Ou vos radiateurs sont-ils encore suffisants ? Un spécialiste vous aidera à trouver la solution la plus appropriée à votre situation.
  • Système de haute qualité : les installateurs agréés ne travaillent qu’avec des marques de haute qualité (Vaillant, Viessmann, Daikin, etc.). Ce qui vous garantit un fonctionnement optimal et une longue durée de vie de votre installation, à condition d’effectuer l’entretien régulier.
  • Contrat d’entretien : de nombreux chauffagistes proposent un contrat d’entretien régulier. Ce contrat est généralement moins coûteux qu’une intervention individuelle.
  • Primes et aides financières : vous pouvez réduire considérablement le coût de votre chauffage central grâce à plusieurs primes et aides financières. Toutefois, vous ne pouvez en bénéficier que si vous travaillez avec un chauffagiste agréé.

À la recherche de spécialistes près de chez vous ? Via notre service de devis gratuit, vous entrerez en contact avec des professionnels de votre région. Il vous suffit de remplir le formulaire de devis ci-dessous :

 

Demander des devis : Installation de chauffage

Si vous comptez acheter un nouveau système de chauffage, cela vaut la peine de comparer les prix. Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez décrire votre projet et demander jusqu'à 3 devis à des entrepreneurs spécialisés. Cela vous permet de comparer leurs offres et de choisir la plus intéressante. Ce service est complètement gratuit et ne vous engage à rien.

  • Devis gratuits
  • Sans engagement
  • Comparez et épargnez
  • Entrepreneurs agréés