Chauffage-info.be

Le financement des travaux de rénovation énergétique

Êtes-vous en recherche d’un bien immobilier ? Déjà propriétaire ?
Votre consommation énergétique vous préoccupe ? C’est tout à fait normal. Les appareils électroniques ont envahi nos habitations et augmentent nos factures énergétiques. Lorsqu’en plus de cela, on doit rembourser un prêt immobilier et payer des charges de copropriété, les choses peuvent vite devenir compliquées.

Aujourd’hui, les Français sont de plus en plus sensibles à leur impact sur l’environnement. Même si réduire sa consommation énergétique demande un certain investissement au départ, les économies réalisées sur le long terme permettent d’amortir les dépenses effectuées. En plus de cela, il existe plusieurs aides à la rénovation énergétique.
On vous dit tout dans cet article.

 

Évaluer son projet énergétique

Avant toute chose, il est essentiel de déterminer un budget à allouer aux rénovations. Faites un bilan de votre situation financière afin de déterminer la somme maximale que vous pouvez dépenser ou emprunter pour financer les travaux de rénovation.

À vous de définir si vous souhaitez acheter un logement qui dispose déjà de toutes les installations nécessaires ou si vous souhaitez acheter un logement à rénover entièrement.

Dans tous les cas, un logement plus économe en énergie est plus respectueux de l’environnement. Si vous achetez un logement déjà rénové, vous payerez environ 15 % plus cher. Mais voici quelques prestations que ce type de biens peut fournir :

  • Une réduction des dépenses en chauffage
  • Une production d’électricité autonome
  • La récupération de l’eau de pluie
  • La gestion et le tri des déchets

 

Les solutions de financement des travaux de rénovation énergétique

Les travaux de rénovation énergétique sont fortement encouragés par l’État et les collectivités qui accordent des aides très attractives aux propriétaires et acquéreurs qui souhaitent améliorer la performance énergétique de leur logement.

 

L’éco PTZ (Prêt à Taux Zéro)

Ce prêt est d’un montant de 30 000 € maximum. Il est accordé aux personnes déjà propriétaires d’un bien. Ce prêt est destiné à financer les travaux de rénovation à condition qu’ils soient réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

 

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique

Il vous permet de déduire en partie vos dépenses en travaux de rénovation de votre impôt sur le revenu.

Il n’est accordé que pour la réalisation de travaux dans une résidence principale qui a au minimum 2 ans d’ancienneté.

 

Le Certificat D’Économie d’énergie

C’est un dispositif qui oblige les fournisseurs d’énergie à apporter une aide aux particuliers pour leurs travaux de rénovation énergétique. Le bien rénové doit également avoir un minimum de deux ans d’ancienneté.

 

Financer ses travaux par un prêt immobilier

Une des solutions pour financer les travaux de rénovation dans un bien que vous voulez acheter est de directement intégrer leur coût à votre demande de prêt immobilier. Pour cela, Vous devrez faire venir un artisan sur les lieux pour estimer les travaux. Ce dernier réalisera un devis que vous fournirez à la banque. Ainsi, la banque aura un chiffrage officiel du montant des travaux et sera rassurée sur le fait que les travaux seront à priori bien réalisés.

En effectuant une simulation de votre prêt immobilier en ligne, vous pourrez déjà déclarer un montant approximatif des travaux. C’est au moment de constituer le dossier que vous devrez fournir le devis.

Si vous passez par un courtier immobilier, vous obtiendrez plus d’informations sur les possibilités d’inclure les travaux de rénovation à votre prêt immobilier.

 

Financer ses travaux par un prêt à la consommation

Un prêt à la consommation est toujours plus flexible et rapide à obtenir. Par contre les durées de remboursement sont courtes (1 à 7 ans) et les taux sont plus élevés.